Du rififi à la fédé ?

Des courriers anonymes circulent ces derniers temps, notamment via les réseaux sociaux, qui pointent un certain nombre de dysfonctionnements supposés au siège de la fédération. Si certaines des questions qui sont posées ont le mérite d'être légitimes, telles que la publicité des comptes, le procédé de ces courriers non signés mais émanant de toute évidence de quelqu'un de bien informé, génère un climat délétère, tout le monde soupçonnant son voisin d'être le corbeau… il nous paraît important de répéter que nous devons plus que jamais rester unis ! Si l'on n'est pas satisfait du travail de la "nouvelle équipe", qui n'est jamais composée que d'hommes et de femmes impliquées de longue date autour de Dominique Méreuze, il convient de respecter les statuts de notre fédération et de manifester ses désaccords par les voies officielles, à savoir les élections de l'assemblée générale du mois de mars prochain. Ou alors s'impliquer soi-même aux côtés de l'équipe actuelle, dès maintenant. La critique est facile, l'art bien plus difficile, surtout dans le contexte actuel qui veut que chacun se réclame de Dominique pour asseoir une légitimité qui ne peut être que fragile après un homme d'une telle envergure. A ULMiste, nous prenons le parti de l'observation. Nous n'avons pas attendu aujourd'hui pour émettre des critiques constructives sur des problèmes qui ne sont pas apparus tout soudainement depuis le mois de juin dernier, mais, dans les moments turbulents que nous traversons, nous attendons de voir, concrètement, comment s'en sortent nos nouveaux dirigeants. Et si, les yeux ouverts, nous constatons que des chemins différents sont pris, nous attendrons de voir où ils nous mènent avant d'émettre des avis. Nous invitons tout le monde à faire de même.

Mots-clés :

actULMs associées
actULMs récentes
Suivez-nous !
Recherche par mots clés

 

Archives
  • Facebook Basic Square