Galileo léla !

Galileo, le système de positionnement par satellite européen, annoncé depuis 18 ans, est (partiellement) opérationnel depuis ce matin. Sur les 14 satellites lancés depuis 2012 (les quatre derniers ayant été mis en orbite le 17 novembre), seuls 11 sont opérationnels. Un est en panne et deux autres ne se trouvent pas sur la bonne orbite. En 2020, soit dans trois ans, il y aura 30 satellites et le service sera complet. A terme, ce système sera plus précis que le GPS américain, puisque la précision du positionnement est donnée pour un mètre.

La particularité de Galileo repose, outre sa grande précision annoncée, dans un système d'authentification qui permet au récepteur de s'assurer que le signal est véridique et non un leurre. Plusieurs échelons de service sont proposés. Le premier, gratuit, comprend toutes les fonctions de base. Les différents services payants offrent une plus grande précision et un système d'authentification plus avancé.

Pour utiliser Galileo, il faut disposer d'un outil compatible.

Mots-clés :

actULMs associées
actULMs récentes
Suivez-nous !
Recherche par mots clés

 

Archives
  • Facebook Basic Square