Relaxé !

Le 25 avril 2016, j'étais arrêté, menotté puis placé en garde à vue à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Quelques heures plus tard, je fus écroué à la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône, jusqu'au 29 avril, jour où je fus transféré à Bordeaux, sous escorte, menotté et en train, pour être entendu par un juge d'instruction.

On me reprochait d'avoir diffamé un individu qui propose à la vente une machine sur plans alors que j'affirmais qu'elle n'est pas aboutie.

Hier, 28 mars, avait lieu le procès m'opposant à ce monsieur.

J'ai été relaxé, c'est-à-dire déclaré parfaitement innocent des faits qui m'étaient reprochés ! Ma légèreté, ce matin, me montre à quel point cette affaire m'aura pesé depuis un an, avec des conséquences professionnelles et personnelles très concrètes !

Merci à tous ceux qui m'auront soutenu dans cette épreuve et je veux dire à ceux qui auraient pu témoigner mais n'ont pas souhaité le faire que je ne leur en veux pas et que je comprends leur décision.

A bientôt dans nos lignes et vive l'ULM !

actULMs associées
actULMs récentes
Suivez-nous !
Recherche par mots clés

 

Archives
  • Facebook Basic Square