Formation instructeurs, la réforme qui ne réforme… rien de ce qu’il fallait !

ULMiste avait annoncé à ses lecteurs, dès décembre 2013, soit il y a quatre ans, qu’une réforme des formations d’instructeurs était en gestation. Nous nous en réjouissions, tant les instructeurs formés depuis la dernière réforme en date (milieu des années 2000), était devenue un grand n’importe quoi ! Et voici que le 9 décembre dernier est paru au Journal officiel un texte de près de 100 pages, qui présente les nouvelles exigences des formations d’instructeurs… « Pschiit », aurait dit le Président Chirac. « Flop ! », dirons-nous ! En 2015, année catastrophique en matière d’accidents, de très nombreux instructeurs étaient aux commandes lors d’accidents graves. Ce qui a en partie accéléré le processus de cette réforme dont il était question depuis des années. Or, que croyez-vous que l’on impose désormais, que les candidats instructeurs démontrent avant tout leurs capacités de pilotes ? Rien du tout !

Passons sur les très nombreuses fautes d’orthographe et de frappe qui ne sont pas tolérables dans un texte de loi, pour nous arrêter sur le fond.

  • Expérience : il fallait une centaine d’heures de vol sur type (invérifiables) pour pouvoir entrer en formation d’instructeur. La nouvelle donne impose des minima tout aussi invérifiables, mais :

  • Il nous était affirmé qu’il n’y aurait plus d’équivalences entre classes. C’est en partie vrai puisqu’il faudra passer par le stade instructeur stagiaire pour chaque classe, mais à condition de totaliser une expérience de 10 heures sur type (vérifiables). Si, si, un instructeur classe 1 qui veut devenir instructeur classe 2 devra démontrer une riche expérience de 10 heures de vol en classe 2 !!!

  • Lors des examens, théoriques comme pratiques, il fallait tirer un sujet au sort au moment de passer sur le grill. Désormais, les pauvres chéris qui se présentent à l’examen final d’instructeur seront prévenus huit jours à l’avance du sujet sur lequel on les interrogera et, comme si ça ne suffisait pas, auront une heure pour préparer leur sujet juste avant l’audition…

Nous entrerons dans les détails dans un prochain article de fond, mais en attendant reprenons le texte au fil des pages, pour la rigolade (on ne va tout même pas pleurer, le législateur nous invite encore une fois à faire n’importe quoi, voyons-y un « bon pour accord ») :

  • Pour être centre de formation d’instructeurs, il faudra exercer sur au moins deux classes d’ULM. Que l’on nous explique en quoi cela rend plus crédible ou efficace…

  • L’instructeur stagiaire devra désormais accompagner au moins un élève jusqu’au lâcher solo. Au-delà de la question de savoir si un stagiaire est apte à juger du moment du lâcher, il est par ailleurs précisé, il faut le relire pour le croire, que le lâcher ne peut être effectué que lorsque l’élève pilote le demande ! Les instructeurs sérieux et il en reste encore quelques-uns, vont apprécier ! A partir de dorénavant, c’est l’élève qui décide quand on le lâche !

  • Réforme absurde en passant : il est désormais exigé des instructeurs qu’ils fassent montre de leurs compétences en mécanique… ce n’est pas exigé pour l’avion, l’automobile, le ski ou quoi que ce soit, mais en ULM, pour bien former, il faut savoir mécaniquer…

  • Enfin, perle parmi les tristes perles, il est exigé des instructeurs qu’ils attirent l’attention des élèves sur les « dangers liés à la simulation de la panne moteur » ! En d’autres temps, celui où l’ULM n’oubliait pas qu’il est avant tout militant, voici qui aurait fait scandale ! Là, non, personne, à part nous, pauvre petit magazine « intégriste », ne se posera la question dans le bons sens. De plus en plus d’instructeurs se tuent et tuent leur passager suite à une panne moteur. La réponse la plus évidente serait de les forcer à s’y entraîner jusqu’à ce que, comme l’exigent les vrais instructeurs, ils se sortent de chaque panne en toute configuration. Au lieu de quoi, on leur dit que s’entraîner à la panne moteur est dangereux !!!

Quelle tristesse...

actULMs associées
actULMs récentes
Suivez-nous !
Recherche par mots clés

 

Archives
  • Facebook Basic Square