Vertige

Article paru dans ULMiste n°16, décembre 2013

 

Vertige ?

 

Combien de fois une de nos invitations au vol a été repoussée avec cet argument : je ne peux pas, j’ai le vertige ! Si l’on excepte ceux pour qui c’est une excuse facile pour refuser, pour la grande majorité des autres, c’est faux. En effet, il s’agit, dans la plupart des cas, de peur du vide. C’est une sensation désagréable mais parfaitement naturelle que nous ressentons lorsque le dit vide se matérialise (falaise, immeuble… nous donnant la notion de hauteur). Vous remarquerez qu’en vol, n’ayant pas ces repères, le problème ne se pose quasiment jamais. Ceci est aggravé par la notion de danger (absence de garde-fou, de point d’appui…) et bien sûr par la sensibilité de chacun.

 

Dr Georges Heras

 

Et le vertige ?

 

C’est un trouble de l’équilibre, une “maladie”. L’équilibre est une sensation donnée par notre cerveau à partir de renseignements fournis par trois types d’organes :

1/ les yeux : qui nous permettent de connaitre notre environnement et notre position

2/ les oreilles : qui enregistrent les mouvements de la tête et les accélérations et les décélérations

3/ les terminaisons nerveuses de la peau, des os, des cartilages articulaires, des ligaments, des tendons, des muscles, qui nous donnent notre position / support et les degrés de tension, de pression et les zones de contact : nous sommes capables, les yeux fermés, de connaitre notre position (assis, debout, couché) et la position de nos membres. C’est la proprioception.

 

Pour un équilibre parfait, tous ces éléments doivent donner le même renseignement au même moment au cerveau, qui va faire des programmes pour nous mouvoir. Les troubles de l’équilibre résultent du mauvais fonctionnement d’un ou plusieurs de ces organes, donnant un vertige ou une sensation ébrieuse.

A/ vertige : c’est une sensation rotatoire (impression que la pièce, le support, bouge, tourne) souvent brutale, très désagréable et souvent accompagnée d’envies de vomir, voire de vomissements.

B/ sensation ébrieuse : comme si on est saoul. On sent bien que c’est nous qui avons des difficultés à tenir droit.

Les causes sont multiples : pour les vertiges, c’est plutôt un problème d’oreille.

- maladie de Ménière (n’importe quand, n’importe quelle position)

- cupulolithiase (après un mouvement) “calcul dans l’oreille”

Pour les sensations ébrieuses, c’est plus compliqué !

- troubles de la vue               

- problèmes articulaires surtout rachis (arthrose ...)

- atteinte des nerfs (alcool, médicaments, drogues, infections, diabète, maladies dégénératives…)

- troubles de fonctionnement du cerveau : diminution de l’afflux de sang (tension basse, artère bouchée...), “mauvais sang “ (anémie, manque d’oxygène, ph+ ou-, manque de sucre...), maladies dégénérative…

 

Comme vous pouvez le constater rien de simple !

 

Conséquence : si vous êtes en vol, une impression d’appareil instable, de brassage parfois très important, etc., alors qu’en réalité votre ULM navigue tranquillement ! Je vous laisse imaginer les conséquences des différentes tentatives pour contrer cette situation.

  

Conclusion : un trouble de l’équilibre contrindique le vol. Il faut consulter votre médecin traitant qui pourra parfois régler le problème lui-même ou sinon vous adresser au spécialiste adéquat (ORL, cardiologue, neurologue...)

 

Bons vols, les amis