Pendulaire et J3 aile dans aile

Article paru dans ULMiste n°19, mars 2015

 

Pendulaire et J3, aile dans aile !

 

Tout a commencé autour d’un verre à l’abri d’une aile de Morane Saulnier 317... Et oui ! Nous sommes à Niort dans le hangar de Philippe, un passionné d’aviation comme bon nombre d’entre nous mais surtout un amoureux d’avions anciens ! En plus de cette belle collection, se trouve un peu plus loin, son magnifique Piper J3 datant de la seconde guerre mondiale.

 

Valérie Cartais

 

Nous (pilotes ULM, avions et de tout ce qui peut voler !) voici donc en pleine conversation à palabrer sur nos exploits plus haut les uns que les autres… à rêver de balades… nous sommes début septembre. Il fait un temps magnifique.

Les côtes normandes ? En pendulaire et en Piper J3 ?  C’est l’occasion de découvrir les plages du débarquement et pour le Piper, un retour à ses sources.

Hop, c’est parti ! 1ere pause à Ancenis où un café nous y attend, servi par un sympathique agent AFIS. Tandis que le Piper poursuit sa route, Jean-Paul et moi en pendulaire apprécions le paysage qui défile sous nos pieds : les méandres de la Loire, les châteaux, les nombreux hippodromes…

Au loin se dessine progressivement le contour du Mont-St-Michel. Ca-y-est ! Nous y sommes ! Nous longeons les côtes pour atterrir à Granville où je vous recommande le restaurant (et son excellent bar grillé !)… Comme souvent, un pilote ULM vient à notre rencontre et nous propose volontiers son aide et surtout un abri où loger nos machines pour la nuit.

Le lendemain, le Piper opte pour le survol des côtes normandes (Utah, Omaha et Juno Beach puis Longues-sur-Mer, Arromanches, Merville et enfin Caen) tandis que Jean-Paul et moi préférons le bocage normand, un véritable piège pour les soldats américains avec ses nombreuses haies offrant une cache aux soldats allemands. Nous atterrissons à Courseulles-sur-Mer. Nous sommes accueillis par Martial qui nous fait découvrir ses ULM hélico. Maintenant que nous sommes au sol, nous profitons de ce passage pour visiter quelques lieux historiques.

Après une nuit dans un château (et oui ! le hasard fait parfois bien les choses !), nous repartons en direction de Granville. Le Piper se pose à Avranches, mythique aérodrome parfois inondé où les moutons viennent paître parmi les avions. Avranches est aussi célèbre pour avoir un registre de vol où figure la signature de St Exupéry ! Mais Philippe et Olivier ne s’attendaient pas à y trouver le passage de leur Piper J3 !... en 1947 ! Quelle belle surprise et quel beau souvenir.

La balade se termine comme elle a commencé… autour d’un verre sous une aile d’avion. Ce fut un vrai partage du vol et une vraie amitié entre pilotes avion et pilotes ULM…

 

A quand la prochaine balade ?

mont saint michel 025(1) (Copier).jpg

mont saint michel 025(1) (Copier).jpg

mont saint michel 023 (Copier).jpg

mont saint michel 023 (Copier).jpg

mont saint michel 022 (Copier).jpg

mont saint michel 022 (Copier).jpg

IMGP9952 (Copier).JPG

IMGP9952 (Copier).JPG

IMGP9925 (Copier).JPG

IMGP9925 (Copier).JPG

IMGP9834 (Copier).JPG

IMGP9834 (Copier).JPG