Cinquième rassemblement Air Delta

Article paru dans ULMiste n°15, mai 2013

 

Cinquième rassemblement Air Delta

 

Du 21 au 23 juin derniers, se tenait au hameau de Grilles le traditionnel rassemblement Air Delta. ULMiste y était, avec bonheur, malgré une météo capricieuse qui empêcha la majorité des participants attendus de venir.

 

Pierre-Jean le Camus et Jean-Christophe Verdié

 

Air Delta est, à l’origine, un club de penduleux belges, dans les années 1980. L’alors très jeune Hugues Marguerite en est l’un des animateurs. Après une abstinence de quelques années durant lesquelles il se mit à l’avion (qu’il pratique toujours), Hugues revint au DPM (delta plane motorisé : pendulaire en belge), au milieu des années 2000. En 2007, il démarra le forum « Air Delta », que nous avons suivi depuis les premiers jours. Ce dernier, outre qu’il s’adresse aux amateurs de pendulaire (et delta de libre, également), a la très notable particularité d’être absolument exempt de toute insulte, pique, moquerie, propos suffisant et arrogant que l’on trouve, généralement, sur d’autres forums et listes, à l’exception de quelques-uns traitant de paramoteur. Plusieurs raisons à cela : d’abord, on s’y présente ; même si l’on y use de pseudonymes pour la rigolade, on sait qui est qui, où on est, d’où l’on parle, etc. Ensuite, un Belge l’anime et d’autres Belges y participent. Or, l’histoire montre que ces gens-là sont plus civilisés que nous autres Français : depuis sa création en 1830, la Belgique respecte la même constitution et les mêmes institutions. Dans le même laps de temps, la vieille France en a changé tous les 25 ans en moyenne et on n’est toujours pas contents ! Nous changeons de gouvernement tous les deux ans (et souvent pour le pire) ; dans le même délai, les Belges, eux, se démerdent sans ! Et même que, dans cette période, les choses vont plutôt mieux ! Dans ce pays, quand tu entres dans une boutique, par exemple, les gens se disent « bonjour, merci, au revoir », avec des accents qui arrachent le sourire au plus déprimé d’entre nous. Et si on se fout d’eux, c’est uniquement parce-qu’on est complexés, en vérité !

Restons sur l’ULM, tiens : il n’y a pas de formation d’instructeur, au plat pays : ces derniers sont cooptés et découvrent donc seuls les joies de l’enseignement. Pourtant, ils ont un taux d’accidents très largement inférieur au nôtre (nous y revenons bientôt). 

Bref, la belgitude est gage de savoir-vivre et de civilisation.

Enfin, peut-être, le fait de causer entre penduleux participe-t-il à l’esprit bon-enfant de ce forum, mais il s’agit d’une théorie personnelle que rien de concret n’étaye.

 

Pour cette cinquième édition du rassemblement annuel, c’est le hameau des Grilles qui fut retenu. Relativement central, facile d’accès aussi bien par les airs que par la route, endroit agréable et bien équipé, bref, de quoi passer de belles journées. Maryline et Jean-Pierre ont transformé la ferme familiale en centre équestre, aux abords du lac du Bourdon dans l’Yonne. Jean-Pierre étant pilote de tout depuis toujours, il a bien sûr aménagé une piste ULM avec hangar et habitation. Douze petits chalets individuels ou familiaux offrent l’hébergement aux vacanciers, qu’ils soient ULMistes, cavaliers ou simples piétons. Jacuzzi, sauna, kota grill finlandais, bref, de quoi passer du bon temps et regretter, en l’occurrence, de n’être là que pour une journée et demi et sans la petite famille. On se prend à rêver à survoler la région pendant que maman se prélasse dans les bulles et que la môme se balade à canasson… on reviendra !

 

Les conditions n’étant pas loin de l’exécrable, seuls une quinzaine « d’équipages » sur les 38 inscrits purent venir, parmi lesquels seuls quatre machines en vol… outre les têtes connues, des présentations s’imposent, avec toujours ce quelque-chose de bizarre : « bonjour, Jean-Louis, je suis « crottedenez32 » sur le forum - Ah, oui, salut, très heureux, tout ça ! » Mais enfin, si tu t’appelles Jean-Louis et que tout le monde sait qui tu es, pourquoi un pseudo, grotesque de surcroît ? Chacun fait comme il veut, pour notre part nous signons de nos noms connus, ce qui nous semble plus simple.

Samedi après-midi, une visite au local château de Guédelon est proposée. Il s’agit du projet fou de Michel Guyot, qui a imaginé construire un château fort selon les méthodes et techniques du Moyen-Âge, le tout étant financé par les visites. Entamé en 1997, ce projet devrait durer 25 ans, comme à l’époque !

 

En fin d’après-midi et comme le veut la désormais tradition de ce rassemblement, quelques présentations sont proposées. Nous commençons avec Patricia Roumier, qui offre un topo sur la compétition en ULM, ses raisons d’être, les motivations à y trouver, la manière dont elle se déroule, l’intérêt, les astuces, bref, tout ce qu’il fallait savoir ! La conférence a porté des fruits puisque, dans les semaines qui suivent, des initiatives prennent forme et s’échangent sur le forum.

Ensuite vint Laurent Thevenot (La Mouette), présentant son révolutionnaire biplace intime à 10 000 € HT complet prêt à voler ! La démonstration de dépliage en quelques minutes et la gentillesse du garçon convainquirent… ne reste plus qu’à attendre les bons de commande mais il est probable, hélas, qu’ils ne boucheront pas la boîte aux lettres. Et pour une fois, nous aimerions nous tromper !

Enfin, Hugues Marguerite, le patron du forum, vint faire le point sur le forum et ses développements à venir.

 

La soirée fut consacrée à refaire le monde ULMique franco-belge autour de boissons motivantes, puis à l’échange des cadeaux : chacun apporte un quelque-chose qu’un tirage au sort redonne à un autre : très simple, astucieux, convivial et rafraîchissant. Dimanche, tout le monde partit en début d’après-midi, sauf les machines venues en vol, qui furent remisées, leurs fiers cochers prenant le train dans l’attente de jours meilleurs. Encore de belles rencontres, des pensées pour les absents, des projets de balades, des gens à aller voir, mais, surtout, des visages sur des noms et des noms sur des pseudos. Vivement l’an prochain et merci aux organisateurs, Thérèse et Jéro Hajewski en tête !

U15AirDelta (19).jpg

U15AirDelta (19).jpg

U15AirDelta (18).JPG

U15AirDelta (18).JPG

U15AirDelta (17).JPG

U15AirDelta (17).JPG

U15AirDelta (16).JPG

U15AirDelta (16).JPG

U15AirDelta (15).JPG

U15AirDelta (15).JPG

U15AirDelta (14).JPG

U15AirDelta (14).JPG

U15AirDelta (13).JPG

U15AirDelta (13).JPG

U15AirDelta (12).JPG

U15AirDelta (12).JPG

U15AirDelta (11).JPG

U15AirDelta (11).JPG

U15AirDelta (10).JPG

U15AirDelta (10).JPG

U15AirDelta (9).JPG

U15AirDelta (9).JPG

U15AirDelta (8).JPG

U15AirDelta (8).JPG

U15AirDelta (7).JPG

U15AirDelta (7).JPG

U15AirDelta (6).JPG

U15AirDelta (6).JPG

U15AirDelta (5).JPG

U15AirDelta (5).JPG

U15AirDelta (4).JPG

U15AirDelta (4).JPG

U15AirDelta (3).JPG

U15AirDelta (3).JPG

U15AirDelta (2).JPG

U15AirDelta (2).JPG

U15AirDelta (1).jpg

U15AirDelta (1).jpg