Rassemblement des femmes pilotes en Alsace

Article paru dans ULMiste n°15, mai 2013

 

Dixième rassemblement des femmes pilotes

 

Nous sommes arrivés en vol le jeudi 6 juillet à l’aérodrome de Saverne-Steinbourg après une escale d’une journée à Verdun où nous avons découvert, sous la pluie, les grands sites de la mémoire de la Grande Guerre.

 

Marie Pouilly

 

Vendredi 5 Juillet

 

Accueil des équipages Français et Allemands par toute l’équipe de Saverne. Félicitations à l’organisation de l’Aéro-club de Steinbourg et à tous ses membres, pour leur dynamisme et leur efficacité. Tout s’est passé dans la bonne humeur, vraiment un club à recommander pour leur gentillesse. Pour commencer à 19h la soirée « Flammekueche ». Puis accompagnement à l’hôtel pour quelques participants, certains préférant rester camper sur le terrain. Une quarantaine de femmes pilotes étaient réunies pour ce 10ème rassemblement, venues de tous les coins de France et d’Allemagne.

 

Samedi 6 juillet

 

Balade aérienne, le club avait négocié avec les autorités l’autorisation de voler en patrouilles dans la CTR de Strasbourg (Entzheim, aéroport international, Classe D), en plusieurs groupes de 4 à 5 machines avec un leader en tête de chaque patrouille chargé de la radio afin d’éviter d’encombrer la fréquence, la zone  étant très active dans les environs. Cap au sud depuis le point November jusqu’au point Sierra puis un 360 degrés autour du château du Haut-Koenigsbourg. Après ce tour, cap à l’est vers le Rhin puis remontée de celui-ci pour une halte sur l’aérodrome de Strasbourg Neuhof (LFGC) où les équipages étaient attendus pour une surprise.

A l’arrivée sur l’aérodrome LFGC, une collation nous attendait, jus de fruits, bretzels, pains surprises et bien sur la première photo souvenir des femmes pilotes, toutes venues en vol, grâce à l’aéro-club qui avait trouvé des places dans ses ULM pour celles venues en voiture et pour les paramotoristes. La Ville de Strasbourg a remis à toutes les femmes pilotes présentes un souvenir au choix, t-shirts, médaille de Strasbourg, porte-clés. Tout ce petit monde est reparti ensuite sur Saverne pour le déjeuner.

Surveillance accrue autour de nous, et espacement de rigueur, car le trafic étant très encombré, au grand étonnement du contrôle aérien de voir autant d’ULM dans les environs. 

 

Nous avons eu, sur l’herbe fraichement tondue de Saverne, la présence d’un hélicoptère de combat et de son équipage féminin  basés à Phalsbourg (1er R.H.C.), dont l’une des pilotes, Stéphanie est non seulement capable de piloter un engin de cette complexité, mais aussi de piloter un ULM trois-axes. Car Stéphanie recevra très bientôt le brevet de pilote ULM. Bons vols à toi en ultraléger avec, oh surprise, beaucoup moins de boutons et de cadrans à surveiller sur le tableau de bord, quel repos…

 

Après–midi la visite continue, par la tour Chappe (Télégraphe optique) et  le château du Haut-Barr, animée par Gilbert, trésorier de l’aéro-club, et sa collègue. Gilbert qui est guide interprète de la tour Chappe est un vrai passionné non seulement pilote ULM, mais aussi historien, il vous racontera avec bonne humeur et ponctué de petites anecdotes, le fonctionnement du télégraphe. Savez-vous que les télégraphes optiques ont fonctionné de 1794 à 1854, les messages transmis étant cryptés sur 92 signes ? Seules les personnes à chaque bout de la ligne pouvaient les lire et comprendre les messages. Car la série de chiffres envoyés correspondait à un numéro de page et de ligne d’un dictionnaire secret où les phrases entières étaient écrites. Mais je ne vous en dit pas plus. Je vous conseille vivement d’aller faire cette visite très intéressante.
Pour plus d’info sur internet.

 

Le grand dîné de Gala fut précédé de quelques danses typiques, par un groupe de folklore Alsacien qui était composé de jeunes gens dont l’une des danseuses est elle-même une femme pilote d’ULM. Comme quoi les ULMistes ne sont pas tous monomaniaques !

Ensuite concert par un groupe de musiciens du club et remises à chaque Femme Pilote d’un exemplaire unique des « Ailes Alsaciennes » en cristal, faites à la main.

Nous sommes toutes reparties avec notre trophée et pleins de bons souvenirs en tête, jusqu’au prochain rassemblement.

 

Encore un grand BRAVO pour cet Aéro-Club qui sait recevoir. Le chapiteau était plein, la nourriture en abondance et le bruit s’élevait, les personnes parlant toutes en même temps avec leurs voisins de table, faisant ainsi connaissance et échangeant des anecdotes et aventures. Un grand moment passé en Alsace avec le soleil au rendez-vous, pour mon premier rassemblement de Femmes Pilotes j’ai été très agréablement surprise. J’y reviendrai…

 

Si vous passez par-là faites leur un petit coucou vous serez toujours bien reçu(e)s : http://aeroclub.saverne.pagesperso-orange.fr

 

 

 

 

U15Féminin (6).jpg

U15Féminin (6).jpg

U15Féminin (5).jpg

U15Féminin (5).jpg

U15Féminin (4).jpg

U15Féminin (4).jpg

U15Féminin (3).jpg

U15Féminin (3).jpg

U15Féminin (2).jpg

U15Féminin (2).jpg

U15Féminin (1).jpg

U15Féminin (1).jpg